jeudi, 29 juillet 2021
A+ R A-

Questionnaires et Agenda avant notre premier rdv

Visualisez les deux videos ci-dessous avant votre premiere connexion a l'espace evaluatif.

Les questionnaires et l'agenda des rêves sont importants à remplir pour déterminer si vous pouvez suivre ou non le programme de traitement des cauchemars. Nous vous remercions de prendre le temps de les remplir. 

Connectez-vous a votre espace evaluatif. 

https://www.youtube.com/watch?v=iOy2AcI5YIE&feature=youtube

Comment remplir les questionnaires et un agenda des reves ?

Attention, il est probable que vous ayez le sentiment de faire plus de cauchemars la première semaine où vous allez remplir un agenda des rêves. Ce n'est pas que vous allez en faire plus, c'est que vous aller augmenter votre conscience des rêves, un "mal nécessaire", pourrions nous dire, pour évaluer plus finement la fréquence de vos cauchemars. En cas de remarques, n'hésitez pas à contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

https://www.youtube.com/watch?v=HFBZLyCZoPM&feature=youtube

 

Tenir un agenda des rêves est très important pour plusieurs raisons :

- La mémoire des rêves est très volatile, c'est-à-dire que nous oublions très vite nos rêves après s'être réveillés sauf pour les cauchemars où nous observons l'inverse. Il est possible que vous fassiez des rêves et que vous ne vous souveniez que de vos cauchemars. Se poser la question "Ai-je rêver ?" dès que vous vous réveillez est un bon exercice pour prendre conscience des rêves positifs et pour vous habituez à leur présence. D'après certaines études, nous savons que dès lors que nous nous pausons cette question quotidiennement, la fréquence de nos rêves augmente, notre conscience et nos mémoires des rêves sont de plus en plus accessibles. Il est donc important dans le cadre d'une recherche scientifique d'observer ces rêves et cauchemars dans un premier temps afin de mieux les évaluer.

- Au début, à la question "Ai-je rêver ?", la seule réponse sera "oui, encore ces cauchemars....". Noter la présence ou l'absence de cauchemars permet d'être plus objectif, de sensibiliser la mémoire des rêves pour mieux la dompter. Des études scientifiques ont montrés qu'écrire les cauchemars tous les jours les rendait moins fréquents. Cet exercice ne semblerait pas suffisant cependant pour les réduire de manière significative et pérenne.

- Noter de manière plus systématique ces rêves et cauchemars peut vous donnez l'impression d'en faire plus dans un premier temps. Cela est logique car votre conscience et mémoire de votre activité onirique va croître.  

Comment tenir l'agenda des reves ?

1. A chaque fois que vous vous réveillez, posez-vous la question "Ai-je rêver/cauchemardé?".

2. Remplissez le questionnaire le matin. Ne remplissez l'agenda des rêves qu'une fois par jour même si vous avez fait plusieurs rêves/cauchemars, même si vous avez rêvé pendant la sieste.

3. Ne remplissez pas le questionnaire la nuit. Ce programme vise à reprendre des bonnes habitudes de sommeil, la nuit on dort. Si vous commencez à allumer votre ordinateur/portable/tablette pour remplir le questionnaire au milieu de la nuit cela peut devenir une mauvaise habitude dans le temps.

4. Prenez l'habitude de remplir l'agenda des rêves à des moments réguliers : petit déjeuner, arriver au travail, dès que vous ouvrez votre messagerie email...

5. Si vous oubliez de le remplir quelques fois, ce n'est pas grave. Ce qui compte c'est de le remplir le plus régulièrement possible.

6. Il est important de remplir l'agenda du sommeil que vous ayez eu ou non un cauchemar. Vous serez peut-être tenté de remplir l'agenda des rêves que suite à une nuit avec cauchemars. Un journal des rêves sert aussi et surtout à consigner les rêves.

7. Vous n'êtes pas obligé d'écrire vos cauchemars. Vous pouvez juste évoquer les thèmes ou les cauchemars qui vous semblent importants. Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre le temps de coucher sur le papier tous vos rêves et cauchemars, libre à vous, mais cela n'est pas une obligation pour le traitement.

8. Au début du programme, vous n'aurez pas d'entrainement à faire. Vous n'aurez qu'à répondre "NON" à la question "Depuis 24 heures, avez -vous réalisé des entraînements IRT ?". Quand vous commencerez les entraînements (chapitre 3 et 4), nous vous invitons à bien noter les exercices que vous faites. Ce n'est pas pour vous "fliquer". Cela permet d'une part que vous faisiez bien le lien entre la répétition des entraînements et la réduction des cauchemars. D'autre part, cela permet à l'étude de calculer le nombre et le type d'exercice qu'il faut accomplir pour que le traitement soir efficace.

Connectez-vous a votre espace evaluatif.